Plancher chauffant et parquet, une combinaison avantageuse

Parmi les solutions thermiques qui ont conquis les consommateurs, on cite le chauffage au sol. Il est efficace, source de confort et esthétique. La pose d’un plancher chauffant se fait en différentes étapes. On commence par installer les isolants. Puis, on pose le système de chauffage au sol avant de procéder à l’enrobage ou au recouvrement. On achève les travaux par la mise en place du revêtement de sol qu’on doit choisir soigneusement. Le choix est large car on peut opter pour le carrelage, le béton ciré ou encore les pierres naturelles. Cependant, le parquet est le choix le plus judicieux selon les professionnels.

https://docs.google.com/presentation/d/1hur_SZnN-Sv212-mnW_xt58gOZx4JhuatVP9vHUL3eM/edit?usp=sharing

Pourquoi choisir le parquet ?

Fait en bois, le parquet constitue un revêtement de sol parfait. De par sa brillance et sa couleur naturelle et authentique, il apporte une touche d’élégance au décor intérieur de l’habitat. Il est également source de chaleur et de convivialité. Par ailleurs, ce matériau se démarque par sa longévité et sa facilité d’entretien. Il se trouve que le parquet soit bien compatible à un plancher chauffant électrique. Bien entendu, cela dépend du type de chauffage installé et de la technique de pose. Mais avec un peu de savoir-faire, on peut assurer une bonne transmission de la chaleur. L’objectif à atteindre est de limiter la température en surface du sol à 28°C. Pour ce faire, quelques conditions sont à respecter. En premier lieu, il est déconseillé d’utiliser la pose flottante. La pose collée est la plus appropriée. Il est aussi crucial de bien choisir l’essence. Il faut privilégier le bois doté d’une faible résistance thermique. Il faut cependant qu’il soit dense et stable et que son épaisseur n’excède pas les 15 mm.  En général, le chêne ou le bambou est à privilégier. En revanche, les hêtres et l’érable sont à éviter. Notons que pour assurer la durabilité du parquet, il faut un bon entretien. On doit également éviter de l’exposer à l’humidité et à une lumière intense.

Comment installer le parquet et du plancher chauffant ?

plancher-chauffant-isolationEn décidant d’associer le plancher chauffant au parquet, on doit réaliser avec soin la pose. Elle est beaucoup plus délicate et il faut beaucoup de patience surtout si on a opté pour une chape humide. En général, on doit mettre en marche le plancher chauffant trois semaines à l’avance afin de garantir le séchage du support. Ensuite, il faut l’arrêter.  48 heures après, on peut procéder à la pose. Comme il a été indiqué auparavant, la pose collée est la technique à adopter et on doit utiliser uniquement de la colle polyuréthane. Après  l’installation du parquet, il faut patienter une semaine  voire 8 jours avant d’allumer à nouveau le chauffage.  Il est également indispensable de vérifier à réduire le taux d’humidité dans la pièce au risque d’endommager le revêtement. Afin de réussir l’opération, il est fortement conseillé de faire appel à un professionnel. On doit également opter pour un plancher chauffant de qualité. Notons en effet qu’il existe différents types de chauffage au sol. Les modèles sous forme de film chauffant comme les planchers chauffant de marque Euroradiant comptent parmi les plus pratiques et les plus économiques. Ils garantissent une pose facile et une bonne répartition de chaleur.

Retrouvez Euroradiant sur Pinterest: https://fr.pinterest.com/euroradiant/plancher-chauffant/

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestShare on Tumblr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *